Avatar 2 repoussé, un acteur encore plus triste que nous

0

Le couperet est tombé. Conséquence du Covid-19, de nombreux films voient encore leur date de sortie repoussée. Parmi eux, Avatar 2 et ses suites, au grand dam d’un acteur…

Puisque Tenet ne sortira pas et que la Covid-19 n’a pas fini de faire parler d’elle (notons l’égocentrisme), les studios n’ont pas tardé à réagir en décalant de nombreuses sorties. Dans le lot, Disney a évidemment touché à Mulan, prévu initialement le 19 août, qui se retrouve désormais sans planning (temporairement ? Bientôt sur Disney+ ?). Comme si cela ne suffisait pas, la firme aux grandes oreilles a également prévu large en repoussant notamment les prochains Star Wars (au mois de décembre 2023, 2025 et 2027) et surtout… Avatar 2 et ses copains !

Le retour de la franchise de James Cameron se fera ainsi le 16 décembre 2022, soit treize ans après la sortie du premier. Puis décembre 2024 et décembre 2026. Pour le cinquième et dernier volet, rendez-vous le 22 décembre 2028. Ça fait loin n’est-ce pas ? Rassure-toi, il y en a un qui va trouver le temps encore plus long.

Avatar 2 la seconde chance

Ce n’est pas la première fois que la suite de la saga se voit retardée, on peut même dire que ça devient une habitude. Les mauvaises langues diront qu’ils s’en fichent, ils sont de moins en moins à attendre un retour sur Pandora. Mais est-ce qu’ils ont pensé à Sam ?

Sam Worthington s’est révélé au grand public avec le rôle de Jake Sully et ça a été le début d’une formidable idylle avec Hollywood. Propulsé nouvelle star montante, le voilà en tête d’affiche de Terminator : Renaissance ou de la saga des Titans. Manque de bol, le coup de foudre n’a pas duré et il est vite retombé dans les seconds rôles ou les œuvres plus obscures vues seulement par sa famille et quelques cinéphiles chercheurs d’or.

Imagine donc qu’entre le premier et Avatar 2, ce brave petit bonhomme aura vu sa carrière décollée, puis coulée. Autant te dire que s’il y en a un qui a envie que le film sorte, c’est bien lui. James Cameron lui offre quatre nouvelles occasions de renouer avec le public et le box-office et voilà qu’il va encore devoir patienter. Cruelle Covid-19 (oui, l’Académie a déclaré qu’on la mettait au féminin. Ils sont payés pour ça), n’a-t-on déjà pas assez fait souffrir cet homme ? En ce jour de report massif, ayons toutes et tous une pensée pour Sam Worthington dont le confinement va encore durer 2 ans.

See you, Space Cowboy !

N'hésitez pas à nous suivre et partager :

A propos de l'auteur

Avant j'écrivais des trucs intéressants.

Laissez une réponse