Critique – Sonic : le film parfait pour petits et glands

0

Les adaptations de jeux vidéo au cinéma pâtissent d’une mauvaise réputation. Puis vint Sonic et avec lui l’espoir que le Coronavirus disparaisse, que le bien triomphe enfin du mal.

Si Dieu prenait apparence humaine, il ressemblerait à un hérisson bleu tant Sonic cumule tout ce qu’on peut attendre d’un film et de la vie en général : de l’action, de l’humour, de l’émotion et la voix de Malik Bentalha – si tu as la chance de le voir en version française -. Bref, que tu aies des enfants, que tu gardes des enfants ou que tu enlèves des enfants, ils te remercieront pour ce moment.

Dès l’entame, sa version bébé, absolument choupi-trognonne, te fera fondre avant que son besoin d’affection ne t’emporte vers des torrents de larmes. Oui, on s’attache tout de suite à cette boule de poils bleus qui fonce à vitesse grand V dans notre cœur. Derrière, la naissance de son amitié avec le talentueux James Marsden, son combat contre l’infâme Robotnik (Jim Carrey en pleine parodie de Jim Carrey) et son fabuleux pouvoir magnifiquement mise en scène par Jeff Fowler – qui n’a jamais vu X-Men, promis -, finiront par te convaincre que Sonic représente le héros d’une nouvelle génération.

Sonic, héros 100% fric

Quand je pense que tu viens de perdre plusieurs minutes à lire ce papier vide de sens… mais tu t’attendais à quoi ? Sonic déborde autant d’originalité que moi de talent, se contentant d’empiler le convenu, le déjà-vu, juste pour te vendre de la soupe familiale sans âme. Du Fast & Furious pour gamins, le côté turbo-débile assumé en moins, le côté foutage de gueule en plus. Si tu as passé un bon moment et que tu as ri, tant mieux. Maintenant rappelle-toi que ça t’a coûté dix balles (au moins) alors qu’il y a pléthore de métrages destinés aux plus jeunes cent fois plus intelligents, inventifs et distrayants. Je te l’ai dit dès le titre Philibert, Sonic comblera les petits… et les glands.

See you, Space Cowboy !

N'hésitez pas à nous suivre et partager :

A propos de l'auteur

Avant j'écrivais des trucs intéressants.

Laissez une réponse