L’échelle de douleur Saint Seiya version Netflix

0

Pas besoin d’une critique, la version Netflix de Saint Seiya est une horreur. Retour sur ce qui m’a fait le plus mal.

Puisque Netflix a décidé que nous ne pouvions vivre avec Les Chevaliers du Zodiaque de notre enfance, la plate-forme a ressuscité Saint Seiya. Officiellement : pour intéresser une nouvelle génération. Officieusement : pour le fric. Le hic : les Japonais ont eu beau avoir un droit de regard lointain, cette série sent bon l’américanisme qui n’a rien compris. Bref, on a comme un goût de Death Note et, pire, de Dragon Ball Evolution dans la bouche. ça valait bien que j’en fasse une échelle de douleur.

Tu connais le principe : plus tu montes en température (bref, du bleu au rouge), plus ça fait mal.

Ps : il fallait en choisir dix, mais évidemment en vrai le nombre d’abominations est plus élevé.

échelle de douleur saint seiya Netflix
© Netflix

N’hésite pas à me dire en commentaires quels sont les moments qui t’ont le plus traumatisé de ce Saint Seiya. Toutefois, interdiction de mettre la plaque d’égout qui parle car elle, elle mérite un spin-off.

See you, Space Cowboy !

N'hésitez pas à nous suivre et partager :

A propos de l'auteur

Avant j'écrivais des trucs intéressants.

Laissez une réponse