Final Fantasy VII Remake : tient-on déjà le jeu de la décennie ?

0

Final Fantasy VII Remake est comme Thanos, inévitable. Sauf que je ne suis pas Iron Man et que cette intro ne veut rien dire.

En ce mois d’avril, impossible d’avoir loupé la sortie de Final Fantasy VII Remake. Normal, tout le monde en parle. Deux raisons à ça : premièrement, les gens sont confinés chez eux, donc on discute plus facilement jeu vidéo que de tes vacances de Pâques de 2002 ; deuxièmement, il s’agit sans doute d’un des meilleurs opus de la saga et sa ressortie était plus attendue qu’un discours de Macron.

Square Enix a finalement enfin laissé échapper la bête et d’emblée, on peut faire un premier constat : c’est visuellement magnifique, le système de combat a été entièrement revu pour nous offrir des affrontements directs (fini le tour par tour, même si une option permet d’y revenir) et ce premier disque ne comportera pas toute l’histoire originale, seulement la partie Midgar. Rassure-toi Philibert, elle a été rallongée pour t’offrir ta dose d’heures de jeu, espèce de drogué.

Final Fantasy VII Remake en liste d’achat

Pour être honnête et parce que tu n’as apparemment pas encore compris le concept du site, je viens juste de te résumer ce que je savais et avais vu du jeu. Personnellement, je n’ai pas encore mis la main sur le titre. Mais les retours sont tellement dithyrambiques, qu’on peut se poser la question (racoleuse) de mon titre. Toutefois, je ne vendrai pas la peau de l’orque avant de l’avoir pêché puisque n’oublions pas la sortie prochaine de Cyberpunk 2077.

Quant à moi, j’ai bien prévu de m’offrir Final Fantasy VII Remake (sauf si tu veux le faire) qui reste une de mes grosses attentes. Je ne me suis juste pas jeter dessus tel un candidat de Koh Lanta sur un steak. Peut-être qu’à ce moment-là, je ferai un vrai test. Si tu es sage.

See you, Space Cowboy !

N'hésitez pas à nous suivre et partager :

A propos de l'auteur

Avant j'écrivais des trucs intéressants.

Laissez une réponse